Complément alimentaire – 1 milliard $ supplémentaires pour restructurer les contrats des IPP


(Agence Ecofin) – Le Ghana mobilise actuellement 1 milliard de dollars supplémentaires pour la restructuration de ses contrats avec les producteurs indépendants, rapporte Bloomberg. Cette restructuration comprend la réduction des frais payés pour l’énergie non consommée et le paiement des arriérés dus aux producteurs indépendants d’énergies, actifs dans le pays. Ces arriérés s’élèvent à environ 1 milliard $.

Ce milliard de financements supplémentaires sera levé grâce à l’appui de prêteurs multilatéraux tels que la Banque mondiale. Il viendra s’ajouter à 1 milliard $ déjà mobilisé par le pays sur les fonds levés grâce à son dernier Eurobond, pour régler cette situation.

La restructuration de ces contrats est une problématique importante pour le pays. Le Ghana dépense chaque année 500 millions $ pour l’électricité produite ne consomme pas en raison des contrats de «prend ou paie»Qui garantissent le paiement de l’électricité livrée séparément de son utilisation par l’acheteur. En raison de ce type de contrats, le pays se retrouve avec l’équivalent du double de sa demande électrique.

Gwladys Johnson Akinocho

Lire aussi:

17/09/2019 – Ghana: les producteurs indépendants n’entendent pas renégocier leurs contrats de rachat d’électricité

11/02/2020 – Ghana: 1 milliard $ de l’eurobond pour restructurer les contrats de rachat d’électricité



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *