Complément alimentaire – Les experts en nutrition et en exercice proposent 7 raisons pour lesquelles vous ne perdez pas de poids


SI VOUS AVEZ essayé de changer de poids et avez fait toutes les bonnes choses – changer votre régime alimentaire, faire plus d’exercice – cela peut être frustrant si vous vous sentez comme si vous aviez atteint un plateau, ou même que vous vous remettiez un peu.

Voici des erreurs courantes que les personnes à la diète font, selon les experts.

1. Vous mangez des aliments «diététiques» au lieu d’aliments entiers

« Les produits ‘Detox’ ne fonctionneront pas pour perdre du poids », explique la diététiste Sophie Medlin. « Rappelez-vous, s’il y avait une boisson ou un supplément que vous pouviez prendre et qui fonctionnait en toute sécurité et efficacement pour perdre du poids, nous n’aurions pas d’épidémie d’obésité. »

Elle dit de se méfier des marques et des célébrités qui vendent des produits de perte de poids «miracle».

En ce qui concerne les influenceurs de l’alimentation, Medlin dit que l’idéologie «manger comme moi pour me ressembler» est profondément erronée. « Nous avons tous des gènes et des modes de vie différents – nous ne pouvons pas tous nous ressembler.

« Les diététistes n’ont rien dit de nouveau depuis très longtemps, car la nutrition est une question d’équilibre. Il ne s’agit pas de couper les choses, il ne s’agit pas de culpabiliser les gens pour avoir mangé des aliments normaux.

« J’ai tendance à dire aux gens de baser leur alimentation sur des fruits et légumes, des protéines maigres, des noix et des graines et des choses comme les légumineuses. »

2. Vous ne mangez pas en pleine conscience

Bien que vous ayez augmenté votre exercice et adopté une alimentation plus saine, la façon dont nous mangeons est parfois tout aussi importante que ce que nous mangeons, surtout si vous cherchez à perdre quelques kilos.

Dans notre société occupée, il est devenu la norme de manger devant la télévision, tout en faisant défiler nos téléphones ou en répondant à des e-mails.

Georgie Murphy, nutritionniste au service de vitamines personnalisé, Vitl (vitl.com) explique: « Si en mangeant, notre esprit est distrait par les délais et les gros titres, une cascade de réponses au stress physiologique nous mettra en mode » combat ou fuite « . Recherche suggère au fil du temps, cela peut influencer négativement notre appétit et nos comportements alimentaires envers les habitudes obésogènes, telles que le confort alimentaire et les crises de boulimie. « 

Pendant ce temps, il a été démontré que la pleine conscience stimule le système nerveux parasympathique, critique pour l’état de «  repos et de digestion  », « augmentant la communication entre le cerveau et notre intestin, pour soutenir les processus physiologiques nécessaires à une digestion optimale ».

3. Vous surestimez l’impact de l’entraînement

Bien que l’exercice puisse vous aider à perdre du poids – et c’est vital pour la santé globale – l’entraîneur personnel Mark Fox dit que beaucoup de gens croient que c’est la seule façon de perdre du poids.

« Ils pensent que s’ils font constamment de l’exercice et brûlent plus de calories, ils finiront par atteindre leur poids idéal. Malheureusement, ce que les gens ne réalisent pas, c’est que plus ils font d’exercice, plus leur appétit augmentera, pour compenser l’augmentation de l’énergie nécessaire. . Comme le dit le proverbe: « Vous ne pouvez pas faire de l’exercice avec une mauvaise alimentation ». « 

L’exercice, dit-il, vous aidera certainement à perdre du poids, « mais vous devez encore travailler sur votre apport calorique, améliorer la qualité des aliments et réduire l’alcool ».

4. Vous oubliez de bouger – en dehors du gymnase

Bien sûr, vous pourriez passer une demi-heure ou même une heure à faire de l’exercice tous les jours, mais si vous êtes assis pour les 15 autres, vous ne vous donnerez pas les meilleures chances de perdre du poids.

«Une meilleure approche consiste à augmenter légèrement votre dépense énergétique grâce à un mélange d’exercice et de NEAT (thermogenèse sans exercice)», explique Fox, «qui est l’énergie dépensée par des activités quotidiennes non sportives, telles que la marche à la place. de conduire au travail ou de nettoyer la maison.

« De cette façon, votre corps est moins susceptible d’augmenter considérablement votre appétit et votre faim, vous aidant à vous en tenir à votre plan nutritionnel. »

5. Vous ne faites que du cardio

Le cardio – comme la course, le vélo et la randonnée – est incroyable; il brûle des calories, améliore la santé cardiaque, est important pour la forme aérobie et vous fait vous sentir bien. Mais si vous ne faites que du cardio pour perdre du poids, vous pourriez manquer un truc, dit Fox.

« L’entraînement en résistance (force) a tendance à brûler moins de calories lorsque vous le faites, de nombreuses personnes ignorent sa capacité à aider à perdre du poids. Ce qu’elles ne réalisent pas, c’est que si vous construisez plus de muscles, votre corps a besoin de plus de calories pour maintenir ce muscle. Cela se traduit par une augmentation des calories brûlées chaque jour, même au repos complet.  » En d’autres termes, avec un peu plus de muscle, vous brûlerez plus de calories même en paressant sur le canapé.

« Une combinaison des deux [cardio and resistance] donne de meilleurs résultats « , dit-il.

6. Vous mangez des aliments sains

Passer à une alimentation plus nutritive, remplie de fruits frais, de légumes, de noix, de haricots, de légumineuses et de protéines maigres, est une étape extrêmement positive vers une meilleure santé, mais assurez-vous simplement que tout votre travail acharné n’est pas annulé en consommant involontairement plus de calories que vous ne le pensez.

« Si l’objectif est la perte de poids, la modération est importante », explique Murphy. « Par exemple, être conscient de la taille des portions d’aliments sains tels que les noix et les avocats, peut grandement contribuer à soutenir votre régime amaigrissant. »

7. Vous ne dormez pas assez

Les experts pensent qu’il existe un lien entre la suralimentation lorsque vous avez mal dormi. « Le sommeil régule deux hormones appelées ghréline et leptine qui sont essentielles dans le contrôle de l’appétit. Il a été démontré que la privation de sommeil diminue la leptine et augmente la ghréline, ce qui entraîne une augmentation de la faim globale. broutage insensé « , dit Murphy.

De plus, si vous augmentez votre exercice, vos muscles doivent se reposer et se réparer correctement pendant la nuit. Obtenir un solide huit heures pourrait être le conseil le plus simple de perte de poids.

:: Parlez toujours à votre médecin généraliste avant de subir un nouveau programme de perte de poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *