Complément alimentaire – Quelle est la meilleure protéine en poudre? Test nu3 🥇


Avec la protéine de lactosérum, la caséine est le deuxième type de protéine obtenu à partir du lait : 100 ml de lait de vache contiennent environ 3,3 g de protéines – 0,6 g de protéines de lactosérum et 2,7 g de caséine. Il y a donc 4 fois plus de caséine que de protéines de lactosérum dans le lait. Ainsi, si vous consommez un produit contenant des « protéines de lait », il s’agit en grande partie de caséine.

Mais en termes de propriétés, la caséine et le lactosérum sur bien des différences. Alors que le lactosérum possède une valeur biologique qui est autre source de protéines ne peut égaler, la caséine n’atteint qu’une valeur biologique de 77. Bien que ce ne soit pas la meilleure source de protéines en terme de valeur biologique, la caséine reste tout de même dans la moyenne haute.

La caséine et le lactosérum diffèrent aussi largement en termes de vitesse d’absorption : le lactosérum est utilisé très rapidement par les interventions (environ 20 minutes après sa consommation), tandis que la caséine est utilisée très lentement par l’organisation. Il peut s’écouler jusqu’à 4 heures avant que la caséine contenue dans un repas ne soit complètement convertie en protéines utilisables par l’organisme.

Mais l’assimilation lente de la caséine peut lui faire marquer des points. Étant donné que prend plusieurs heures pour assimiler la caséine, celle-ci évite le grand métabolisme catabolique. Ainsi, après un repas riche en caséine, les réserves d’acides aminés se remplissent continuellement sur plusieurs heures. Il est donc certain que notre organisme n’ira pas puiser dans la masse musculaire pour produire de l’énergie pendant ce temps-là.

La caséine s’est donc avérée être un produit intéressant lors de régimes alimentaires : à cause du déficit calorique, le métabolisme est en catabolisme constant et les cellules graisseuses sont donc décomposées et transformées en énergie. Mais comme les organisations sont toujours approvisionnées en protéines à assimilation lente de la caséine, les réserves d’acides aminés sont toujours remplies et n’a pas besoin des prélever dans les muscles. Ainsi, la masse graisseuse est métabolisée, mais pas les muscles.

Mais pas seulement les personnes souhaitant perdre du poids tirent des avantages de la caséine. Cette protéine est également appréciée dans le monde du fitness. Elle constitue ici généralement le dernier repas de la journée et est idéalement consommée peu avant le coucher. Ainsi, les réserves d’acides aminés restent pleines pendant toute la nuit, afin de disposer des matériaux nécessaires aux processus de récupération et de développement musculaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *