Complément alimentaire – Semaine mondiale de l’allaitement: 10 conseils nutritionnels essentiels pour les mères | MorungExpress


New Delhi, 6 août (IANSlife): Pour les femmes qui sont récemment devenues mères, une alimentation saine et nutritive est essentielle pour stimuler la lactation, tout autant qu’elle est essentielle pour qu’un nouveau-né obtienne sa part de nutrition nécessaire. Cela oblige la mère à consommer des aliments qui bénéficieront à sa santé physique et lui donneront suffisamment d’énergie pour lutter contre les pressions post-grossesse, en particulier avec la pandémie qui perturbe notre vie quotidienne.

En cette Semaine mondiale de l’allaitement, Rohit Shelatkar, vice-président chez Meyer Vitabiotics et Fitness and Nutrition Expert partage dix conseils nutritionnels essentiels pour les nouvelles mères:

Calcium: les bébés ont besoin de développer leur structure osseuse, et le calcium est la meilleure aide pour cela. Il joue un rôle crucial dans le développement des dents du nouveau-né et doit donc être inclus dans l’alimentation des mères allaitantes. Le lait, le fromage, le yogourt, le tofu et les noix font partie des aliments riches en calcium et doivent être consommés. Le calcium est vital pour les mères allaitantes, car elles perdent jusqu’à 15% de leur propre calcium corporel et environ 3 à 5% de leur masse osseuse pendant l’allaitement de leur bébé.

Protéine: l’inclusion de protéines est cruciale car elle sert de base aux tissus et favorise la croissance. Le nouveau-né a besoin de ces nutriments et la nouvelle mère doit donc incorporer des œufs, de la viande maigre, du poisson, du beurre d’arachide et des haricots à son alimentation.

Oméga 3: Une source cruciale d’acide docosahexaénoïque (DHA), les acides gras oméga 3 offrent une foule d’avantages, notamment en aidant au développement des yeux et du cerveau du bébé, en réduisant le risque de maladies chroniques, en diminuant les effets du TDAH, et plus encore. La meilleure source d’acides gras oméga 3 est le poisson comme le saumon et la truite et, pour les mères végétariennes, les graines de lin, de soja, de noix et de citrouille sont de bonnes sources d’oméga 3.

Probiotiques: Les probiotiques sont de «bonnes» bactéries qui aident à combattre les «mauvaises» bactéries qui causent des infections. Ceci est important pour le nouveau-né, car pendant ce temps, son système immunitaire est encore faible. Le yogourt, le paneer, les pois verts, le kimchi, les cornichons, les idli et le babeurre sont d’excellentes sources de probiotiques qui devraient être incorporés pendant les repas.

Fer: Le fer contribue au développement du cerveau et des cellules sanguines du bébé et devrait faire partie du régime alimentaire de la nouvelle mère. Les lentilles, les haricots, le tofu, les épinards et les noix de cajou sont des sources naturelles de fer et doivent être incorporés dans leur plan de repas. Le fer est également un nutriment essentiel pour les nouvelles mères, car il y a une perte de sang pendant l’accouchement, suivie de fatigue et de longues nuits avec le nourrisson et la consommation de fer permet de faire face à cela.

Consommation modérée de caféine: après neuf mois à éviter la caféine, les nouvelles mères peuvent enfin profiter à nouveau d’une tasse de café, mais avec modération, car une consommation excessive de caféine peut s’infiltrer dans le lait maternel de la mère et atteindre le système du bébé.

Considérez les suppléments: Il est recommandé de consommer un supplément quotidien de vitamine B-12. La vitamine B-12 se trouve principalement dans les produits d’origine animale, il est donc difficile d’en consommer suffisamment dans les régimes végétariens. De plus, les suppléments de vitamine D aident à absorber le calcium et le phosphore. Les nouvelles mères devraient envisager de les ajouter à leur alimentation quotidienne.

Soyez modérément actif: il est parfaitement bien de pratiquer une activité physique pour les nouvelles mères pendant l’allaitement et cela n’affectera pas la croissance ou la production de lait du bébé. Les activités d’intensité modérée comme la marche rapide ou le vélo sur une surface plane environ trois ou quatre fois par semaine peuvent aider à réduire les niveaux de stress, à améliorer les niveaux d’énergie et à renforcer les os.

Éviter les calories vides: Les premiers jours après l’accouchement sont très mouvementés et il est extrêmement tentant pour la nouvelle maman de se tourner vers la nourriture réconfortante ou la malbouffe. Ces types d’aliments contiennent un certain nombre de calories vides qui peuvent affecter les niveaux d’insuline dans le corps, ce qui peut entraîner l’obésité.

Évitez de fumer ou de boire de l’alcool: C’est un grand «non» pour les mères qui allaitent car les toxines nocives sont transférées au bébé via le lait. De plus, il est important de ne pas utiliser de médicament non approuvé par le médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *