Complément alimentaire – un restaurateur fait payer un supplément ‘anti Covid-19’ à ses clients


La crise du Coronavirus touche de nombreux secteurs d’activité et certains doivent trouver des idées pour compenser les pertes. Si l’aviation, l’hôtellerie et la restauration sont plus durées touchés, les levées des mesures de confinement ont permis à certains de reprendre une activité plus ou moins normale. En France, les cafés et restaurants ont pu réouvrir leurs portes à condition que les mesures de sécurité sanitaire (port du masque) et distanciation sociale soient respectées. Néanmoins, un réaménagement des espaces est un manque à gagner évident car le nombre de personnes pouvant manger sur place diminue.

Tous ces aménagements ont un coût parfois difficile à assumer.

Une facturation ‘spéciale Covid-19’ sur l’addition

Aujourd’hui en Europe, on arrive tant bien que mal à contrôler la pandémie de coronavirus. Il faut dire qu’en mettant une partie de la population en détention, les temps ont été bien difficiles pour les restaurateurs d’Europe. L’Italie, l’Espagne, la France mais aussi la Belgique ont dû fermer les lieux publics pendant plusieurs semaines. Pour nos amis belges, les établissements ont ouvert leurs portes le 8 juin dernier.

Une photo a fait le tour des réseaux sociaux ces derniers temps dans laquelle on peut voir un supplément « Covid-19 » pour compenser les pertes. Viva M’Bomba est le nom de ce restaurant situé à Bruxelles.

Comme on peut le voir ci-dessous, la facture à vite grimpé pour les consommateurs. Les internautes n’ont pas manqué de réagir à la publication et à souligner que le prix des cafés était exorbitant, 5 euros par personne.

Cette pratique est-elle légale?

Il est bien normal de poser la question.

Au regard de la loi belge, la pratique de ce restaurateur, si elle n’est pas très morale, est en revanche tout à fait légale. En effet, chaque gérant de restaurant est libre d’attribuer le prix qu’il souhaite à ses produits à la seule et unique condition que les clients soient prévenus avant de passer leur commande.

Selon différentes sources et commentaires, ce fut bien le cas dans cet établissement. La justification de ce dernier est toute simple : « Ne sachant pas ce qu’ils représentaient en termes de frais supplémentaires les mesures anti-Covid que nous imposions le gouvernement, nous avions décidé d’appliquer un supplément de 5 euros par couvert en informant chaque table. Cela a duré 10 jours et les clients comprenaient notre position.  »

Afin de relancer l’économie des différents pays, un élan de solidarité et une consommation vont être nécessaires. Si la France et de nombreux pays du monde vont connaitre une période de récession bien difficile, elle va se régler avec le temps. Les clients du restaurant semblent être d’accord pour faire un effort et aider ce restaurateur en ces temps bien difficiles.

Ne manquez pas notre page Facebook!

© TOUS DROITS RÉSERVÉS







Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *