Complément alimentaire – VFOOD2020 – VAT Food – Manuel interne HMRC


Le tribunal NuTriVene-D a abordé un certain nombre de points concernant les compléments alimentaires dans sa décision sur un complément alimentaire sous forme de poudre.

Dans l’affaire Mme S Ridal (LON / 01/7038), le tribunal a estimé qu’un complément alimentaire (NuTriVene-D) destiné aux personnes atteintes du syndrome de Down était un aliment détaxé. Le produit était une poudre mélangée à d’autres denrées alimentaires destinées à la consommation et répondant à la définition de denrée alimentaire. HMRC accepte qu’un tel produit, avec une valeur nutritionnelle, fourni et consommé sous une forme et d’une manière que la plupart des gens associeraient à la nourriture est détaxé. S’il avait été fourni dans un format différent, par exemple sous forme de comprimés ou de gélules, nous aurions soutenu que le produit était un supplément standard.

Dans le cas de Hunter Ridgeley (LON / 94/2028), le tribunal a examiné la responsabilité des algues disponibles sous forme de comprimés ou de poudre. Le tribunal n’a pas pu conclure que les algues relevaient des dispositions de détaxation. Le tribunal a décidé que, bien que le produit ait des propriétés nutritionnelles (9% des besoins quotidiens en protéines d’une personne), l’Anglais ordinaire instruit ou le contribuable au sens large ne le considéreraient pas comme de la nourriture. Voir également la décision Nature’s Balance (LON / 93 / 2953A).

Dans le cas d’Arthro Vite Ltd (MAN / 96/1190 & 2453), un complément alimentaire santé sous forme de poudre pris sous forme de boisson a été considéré comme un aliment en raison de sa haute valeur nutritionnelle – 79% de protéines. Sa forme et son goût étayaient tous deux cette conclusion. Cependant, la présentation du produit a amené le tribunal à dire que si le produit n’avait pas eu une valeur nutritionnelle aussi élevée, nous serions probablement arrivés à une conclusion différente. Vous devez noter qu’un supplément en poudre dans un format buvable peut être qualifié pour une classification standard en tant que boisson, sous réserve de déterminer s’il satisfait au test de boisson (voir VFOOD7520).

Cela a conduit la politique à accepter que les compléments alimentaires en poudre puissent être détaxés si le produit: –

  • a un contenu nutritionnel; et / ou
  • fournit une exigence diététique importante (comme les fibres quotidiennes recommandées); et
  • est consommé d’une manière communément associée à la nourriture, par exemple, il est mélangé avec d’autres aliments en tant qu’ingrédient (comme dans le cas NuTriVene-D) ou il est mélangé avec de l’eau et bu (comme dans le cas Arthrovite); et
  • n’est pas autrement coté standard (c’est-à-dire comme préparation pour faire une boisson).

Lorsqu’un supplément en poudre n’est pas consommé d’une manière communément associée à des aliments, nous ne l’accepterions pas comme détaxé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *